Le collégien

Publié le par Mme Meyer

Être un collégien

 

Problématique: quels sont les droits et les devoirs d'un collégien?

 

  1. Le collège La croix des Sarrasins

 

  1. Le collège, des lieux et des personnes

Que faut-il connaître pour ne pas être perdu au collège?

 

Connaître son collège

 

  • A l'aide du livret d'accueil, remplissez la fiche d'identité du collège:

 

  • Essayez de trouver ou d’imaginer le métier occupé par ces personnes au collège et le (ou les) lieu(x) où vous pouvez les trouver.

Personnels du collège

Fonctions

Lieux

Mme Martin-Théréeau

CPE

Vie scolaire

M Buisson

Agent d'accueil

Accueil (loge)

Mme Granjon

Documentaliste

CDI

Mme Camus-Dubois

Directrice de la SEGPA

Bureau de la SEGPA

Cindy

Assistante d'éducation

Vie scolaire, cour, étude, cantine

Mme Lhuillier

Infirmière

Infirmerie

Mme Raveau

Principale

Bureau du principal

 

Fiche d'identité du collège

 

Nom du collège: La Croix des Sarrasins

Origine de ce nom: rappel de la croix symbolisant la bataille contre les Sarrasins au VIII°s

Date de création: 1975

Adresse: Rue de la Vigne Jeanneton 21130 Auxonne

Téléphone: 03.80.37.34.71

Nombre d'élèves: environ 750

Nombre d'élève de la classe: 26

 

 

 

  • Entourez en rouge les bâtiments / pièces qui relèvent de l'administration (couloir de l'administration, CPE)

  • Entourez en vert les bâtiments / pièces qui relèvent de l'enseignement (salles de classe, CDI)

  • Entourez en bleu les autres bâtiments / pièces (infirmerie, cantine, cour)

 

Plan du rez-de-chaussée

Plan du 1er étage

 

  1. Les droits et les devoirs du collégien

A quoi servent les règles de vie et de travail au collège?

 

  • A partir du règlement intérieur, remplissez le schéma suivant:

 

Le droit d'avoir sa religion Ne pas montrer sa religion

 

Dialogue parents/élèves

Avertissement, blâme, mesure de responsabilisation, exclusion temporaire ou définitive

 

 

Laïcité: l'Etat ne favorise aucune religion qui relève de la vie privée. A l'école publique, la religion ne doit pas être ostentatoire (trop marquée)

 

Au collège, les punitions sont données par tous les adultes, alors que les sanctions, plus sévères, sont données par le principal ou son adjoint.

 

  1. L'école en France et dans le monde

 

A l'école, j'aime

A l'école, je n'aime pas

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Les inégalités à l'école

Quelles sont les inégalités entre les écoliers du monde?

 

« Iqbal n'a que quatre ans lorsque ses parents le négocient pour quelques roupies à un fabriquant de tapis. Pendant six ans, il travaille comme un esclave, les chevilles blessées par de lourdes chaines et les mains déformées. [… Plus tard], Iqbal rejoint le Front de Libération du travail des enfants à participe à leur campagne devenant bientôt le porte-parole de l'enfance exploitée. « Nous nous levons à 4h du matin et travaillons enchainés 12h, n'achetez pas le sang des enfants! » s'écrie Iqbal. […] Sous la pression internationale, le gouvernement pakistanais ferme plusieurs dizaines de fabrique de tapis et trois mille petits esclaves sortent ainsi de l'oubli. « Je n'ai plus peur de mon patron, déclare Iqbla qui se rend désormais à l'école de son village ». mais l'enfant n'aura pas le temps de gouter à sa liberté. Alors qu'il n'a que douze ans, Iqbal Masih est assassiné par la mafia du tapis. »

Source: Internet

 

  • Dans quel pays vit Iqbal Masih? Au Pakistan

  • Pourquoi Iqbal ne peut-il pas aller à l'école? Parce qu'il travaille dans une fabrique de tapis

  • Relevez les mots qui montrent que la vie d'Iqbal a vraiment été difficile. Mains déformées, chevilles blessées, lourdes chaines, esclave, se lève à 4h du matin, assassiné

  • Qu'est-ce qui permet le changement de cette situation? Le front de libération, le gouvernement pakistanais et la pression internationale

 

Les enfants soldats au Sri Lanka:

«Les enlèvements ont lieu partout. Moi, mon fils était au temple quand des combattants karounistes l'ont emmené de force. Je me suis précipitée au camp d'entraînement pour supplier le chef de le libérer mais il n'a rien voulu savoir. Il m'a dit que cela arrivait à tout le monde ! C'est mon fils unique. Son père a été tué quand j'étais encore enceinte, il y a 14 ans de cela !», confie cette autre mère effondrée. «J'ai porté plainte à la police mais on m'a déconseillé de le faire. Si les rebelles apprennent que l'on alerte les médias et les agences humanitaires, ils les battent pendant leur captivité et ils les envoient dans une autre région où il n'y a plus aucune chance de leur rendre visite», ajoute-t-elle.

Selon plusieurs témoignages, la faction Karouna propose aux parents de leur verser une solde. Entre 30 et 60 euros par mois. Selon leur âge et leur habileté au combat. «Nous ne voulons pas de leur argent. Nous préférons que nos enfants aillent à l'école et qu'ils gagnent leur vie», rétorque un père dont le fils a été enlevé récemment. «Là, ils sont utilisés comme de la chair à canon». Une situation d'autant plus grave qu'elle a des répercussions sur la scolarité des adolescents. «Les enfants courent d'importants risques dans la région. Plusieurs parents n'osent plus les envoyer à l'école car les enlèvements sur le chemin y sont fréquents», dit Christina de Bruin, responsable de l'Unicef à Batticaloa.

Selon l'Unicef, 165 enfants soldats sont encore dans les rangs de Karouna et près de 700 combattent au sein des LTTE. Des chiffres en deçà de la réalité puisque le fonds des Nations unies pour l'enfance estime qu'il y en aurait trois fois plus chez les Tigres tamouls. «La situation est extrêmement préoccupante. Bien que les deux parties, [les Tigres tamouls et la faction Karouna] se soient engagées a cesser les recrutements de mineurs, on continue de nous signaler de nombreux cas sur le terrain. Il faut que les engagements verbaux soient à la hauteur des actions», prévient Andy Brooks, responsable de la section protection de l'enfance à l'Unicef.

Source: site Internet Rfi

 

  • Comment les enfants soldats sont-ils recrutés? Ils sont enlevés

  • Les autorités srilankaises ont-elles l'air de lutter contre ce fléau? Non, car la police déconseille de porter plainte

  • Quelles sont les conséquences sur la scolarité des enfants au Sri Lanka? Ceux qui sont enlevés ne peuvent pas aller à l'école, les autres n'y vont pas car les parents ont peur.

  • Relever les chiffres donnés dans ce document. 30 à 60 euros de rançon par mois, 165 enfants-soldats, plus de 700, sans doute 3 fois plus.

  • Quelle est l'organisation qui tente de lutter contre cette situation? Unicef

 

Dans le monde, il existe des enfants pauvres, qui sont vendus par leur famille. Ils sont obligés de travailler et sont parfois maltraités. Ils ne peuvent donc pas aller à l'école.

 

Les enfants soldats se font enlever pour s'entrainer au combat, au lieu d'étudier. Ce n'est donc pas un choix. Les familles gardent leur enfant chez eux, par peur, ce qui les coupe de la scolarité.

 

Doc 7 p23:

  • Comment s'appelle ce texte et de quand date-t-il?

  • Qu'impose-t-il aux Etats qui l'ont signé?

Doc 5 p23:

  • L'article 28 est-il respecté selon cette carte?

 

Tous les enfants du monde ne vont pas à l'école, alors que la Convention Internationale des Droits de l'Enfant (1989) oblige les Etats qui ont signé à fournir une scolarité primaire gratuite et obligatoire.

 

  1. L'éducation est défendue et protégée en France

 

Doc 7 p21

  • De quand date cette loi?

  • A qui cette loi donne-t-elle un droit? Lequel?

  • A qui donne-t-elle un devoir et lequel, à votre avis?

  • Le collège d'Auxonne respecte-t-il ce droit?

 

La loi du 11 février 2005 donne le droit à tous les élèves handicapés d'avoir une scolarité normale. Les établissements doivent faire les aménagements nécessaires.

 

  • Complétez la frise chronologique à l'aide du document 1 p24:

en rouge les lois sur les enfants

en vert les ois sur l'école primaire

en bleu les lois sur le collège

en noir les lois internationales

Publié dans 6°F

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article