Les mobilités humaines

Publié le par Mme Meyer

 

Les mobilités humaines

 

  • A votre avis, que signifie le terme « mobilité » en géographie?

Mobilité: ensemble des déplacements humains, qu'ils soient quotidiens, permanents ou exceptionnels, professionnels ou de loisirs.

 

Problématique: En quoi les mobilités humaines sont le reflet de la mondialisation?

 

  1. Les caractéristiques principales des flux migratoires du Maroc vers l'Espagne

 

Documentaire vidéo de France 24.

  • Quelle est l'origine des migrants?

  • Dans quel pays ont-ils émigré?

  • Quelle était la situation de Bouchaïd et de ses amis dans leur pays d'origine?

Flux migratoire: déplacement de population, de manière définitive

 

Le pays d'immigration est celui duquel on part pour aller vivre dans un autre pays, le pays d'émigration.

 

  • Entourez en rouge le pays de départ

  • Entourez en bleu le pays d'arrivée

  • Indiquez à quelle catégorie de pays appartiennent le Maroc et l'Espagne.

Le Maroc est plutôt de départ alors que l'Espagne est plutôt un pays d'arrivée, d'installation.

  • Précisez la situation géographique des deux pays dans le bassin méditerranéen.

 

Le détroit de Gibraltar, passage de 14km entre le Maroc et l'Espagne est un espace migratoire important en Méditerranée.

 

  • Comment évolue le flux migratoire du Maroc vers l'Espagne, de 1998 à 2009?

 

« En 2007, 86,2% des Marocains à l’étranger vivaient en Europe, principalement en France (34,3%), en Espagne (16,6%) et en Italie (11,5%). Depuis 1981, environ 445 000 Marocains ont été régularisés dans quatre pays de l’UE (France, Belgique, Italie et Espagne), mettant en lumière le phénomène de la migration irrégulière. […] Quant à leur profil socioéconomique, les émigrés marocains tendent à avoir un faible niveau d’éducation (78,1% en Espagne, 76,6% en Italie et 55,1% en France) et à être employés à des postes peu qualifiés (61,7% en Espagne, 55,1% en Italie et 45,5% en France). De façon globale, les données sur les proportions de la population féminine étrangère permettent d'affirmer que la communauté marocaine installée en Espagne est en majorité masculine. […] Un autre phénomène qui caractérise aujourd'hui la structure par âge des Marocains en Espagne, se manifeste sensiblement dans le rajeunissement de cette communauté. Ainsi, en 2005, environ 85% des Marocains avaient moins de 45 ans dont 54,6% avaient entre 26 et 45 ans, 17,9% avaient entre 17 et 25 ans et 12,5% avaient moins de 16 ans. […] Cette faiblesse de la proportion des personnes âgées est liée sans doute au caractère relativement récent de l'immigration marocaine en Espagne […]. La communauté marocaine est en majorité célibataire (59% contre 39% de mariés) […]

Qu'elle soit légale ou illégale, la migration marocaine en Espagne est désormais une donnée structurelle tant au niveau économique qu'au plan socioculturel, dans la mesure où elle touche différentes régions du pays, villes et campagnes, à des degrés plus ou moins intenses. »

 

CARIM (Consortium pour la Recherche Appliquée sur les Migrations Internationales).

 

  • Soulignez dans le texte les principales caractéristiques des migrants marocains vers l’Espagne concernant : le sexe, l’âge, le niveau de formation, la situation familiale, l’origine géographique

  • Relevez les différents types de migration.

 

Clandestin: personne vivant illégalement dans un pays étranger

 

Rédigez un court paragraphe pour présenter le profil des migrants marocains vers l'Espagne.

 

Les immigrants marocains sont majoritairement des hommes jeunes, célibataires, avec un faible niveau d'éducation et employés dans des postes peu qualifiés.

 

  • Complétez la première partie de la légende et les éléments correspondant sur le croquis

  • Placez les différents repères (Espagne, Maroc, océan Atlantique, mer Méditerranée, détroit de Gibraltar).

 

  1. Un flux migratoire qui exploite les discontinuités entre le Maroc et l'Espagne

 

Discontinuités: en géographie, ce sont les espaces de rupture, de fracture

 

Doc 5 p209:

  • Caractérisez les inégalités de richesse et de développement entre le Maroc et l'Espagne.

Le Maroc est un pays pauvre au niveau économique (PIB/habitant, dépenses publiques de santé), social (taux de fécondité) et culturel (taux d'alphabétisation). L'Espagne est plutôt un pays riche.

 

Doc 4 p211:

  • Pour quelle raison l'Espagne a-t-elle besoin de main d'œuvre?

  • Quels sont les types d'emploi occupés par les immigrés marocains en Espagne?

  • Relevez un organisme français qui facilite le travail des immigrés.

Malgré la hausse du chômage en Espagne, les Espagnols n'acceptent pas les emplois peu payés et difficiles. Donc, les Marocains occupent ces postes peu qualifiés.

En France, l'OMI (Office des Migrations Internationales) favorise l'emploi d'immigrés légaux dans ce type de travail.

 

 

Documentaire vidéo de France 24.

  • Que représente l'Europe pour les migrants marocains?

  • Pourquoi émigrent-ils en Europe?

  • D'après vous, d'où vient cette vision de l'Europe?

 

Complétez le tableau pour résumer les idées du cours:

 

Les raisons de la migration

Situation du Maroc

Situation de l'Espagne

Doc 5 p209 (PIB)

PIB faible

PIB élevé

Doc 4 p211

Trouver un emploi

Beaucoup d'emplois peu qualifiés, délaissés par les Espagnols

Documentaire vidéo

Pays pauvres. Beaucoup de clandestins. Ils idéalisent l'Espagne

Membre de la Triade.

Résumé

Le Maroc est un pays en développement. Beaucoup de Marocains viennent en Espagne car ils idéalisent. Malheureusement ils meurent souvent asphyxiés ou noyés pendant le voyage.

L'Espagne est un pays développé où les emplois peu qualifiés et peu payés sont souvent laissés aux immigrants.

 

Complétez les deux premiers éléments de la deuxième partie de la légende et les éléments correspondant sur le croquis.

 

  1. Le flux migratoire affecte le Maroc, pays de départ, et l'Espagne, pays d'arrivée

 

 

 

 

« Arrivés de leur plein gré à la recherche d’un travail lucratif, les émigrés originaires de Sidi Boutmime ont pour principal but le retour au pays, si possible riches, pour investir leurs économies d’abord dans leur village d’origine puis en milieu urbain notamment à Targuist. L’émigration vers l’Espagne, par ses diverses retombées – monétaires et en nature sous forme d’équipements – a contribué en effet pour une part non négligeable au développement local et régional. Les revenus croissants de l’émigration se reflètent sur l’économie urbaine par le biais de l’augmentation du pouvoir d’achat et de la consommation suite à l’injection de revenus supplémentaires dans les budgets des ménages. Ces revenus agissent aussi sur le développement des secteurs agricole et du bâtiment par la transformation des paysages rural et urbain. […] L’émigration a également contribué à l’amélioration des équipements des logements des familles des émigrés de Sidi Boutmime. La majorité des foyers des différents douars de la commune ne s’est dotée d’équipements ménagers tels que téléviseurs, réfrigérateurs, antennes paraboliques, voitures qu’après l’émigration en Espagne. […]. L’investissement dans le secteur agricole est conséquent […]. La ville ne bénéficiera de leurs investissements qu’après acquisition d’un capital substantiel. L’immobilier représente le deuxième secteur d’investissement des émigrés avec 26% seulement. […] L’émigré cherche également à assurer la stabilité et le bien-être des siens en investissant dans la construction d’un logement en ville pour garantir la scolarisation de ses enfants et assurer son retour définitif. »

Mohamed CHAREF et Patrick GONIN (dir.), Emigrés - immigrés dans le développement local, Agadir : Editions Sud-Contact, 2005.

 

Soulignez dans le texte :

-en vert, la nature des apports des émigrés marocains à leur famille

-en bleu les conséquences pour les populations locales

-en noir les conséquences pour le développement économique local et régional

-en rouge l’objectif à terme de ces migrants marocains

 

 

  • Localisez sur la carte l’endroit où cette photographie a été prise.

  • Repérez la partie marocaine et la partie espagnole et indiquez les éléments justifiant votre réponse.

  • Décrivez l'organisation de cette frontière.

  • Que font les personnes sur cette photographie?

  • Expliquez pourquoi cet espace est une zone de tension migratoire.

 

La frontière entre le Maroc et l'Espagne est particulièrement surveillée du côté espagnol, pour empêcher les migrations. Cette frontière est une zone de conflit à cause des fortes migrations.

 

Complétez le dernier élément de la deuxième partie et la troisième partie de la légende et les éléments correspondant sur le croquis.

 

  1. Les mobilités humaines, conséquences de la mondialisation

 

Reportez les expressions suivantes dans le schéma:

Soutien financier et matériel aux familles / Espoir d'une vie meilleure / Évolution des mentalités mais aussi xénophobie ou rejet / Demande de main d'œuvre peu qualifiée / Évolution des mentalités / Travail et consommation dans le pays d'accueil

 

Schéma des conséquences de l'immigration:

 

 

Complétez le tableau suivant à l'aide du planisphère p216-217:

 

 

 

 

 

 

 

Complétez le planisphère à partir de celui p216-217:

  • Entourez en vert les pôles majeurs d'immigration et indiquez leur nom

  • Replacez des flèches rouges pour indiquer les principaux flux migratoires vers l'Europe occidentale, vers l'Amérique du Nord, vers le Golfe persique, vers le Japon

  • Indiquez par une flèche bleue les flux de migrants hautement qualifiés

  • Indiquez par une double ligne noire les zones de renforcement des frontières

  • Réalisez la légende

 

CONCLUSION

 

 

Publié dans 2011-2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article